Les motivations et les raisons du choix

  • Insertion du projet dans la politique de transition énergétique avec le bois comme seule matière première renouvelable permettant une gestion durable des forêts.
  • Importants enjeux économiques, sociaux et environnementaux de la filière bois (25000 propriétaires forestiers, 25000 emplois, 2000 entreprises le Nord et le Pas de Calais).
  • Evolution de l’utilisation du bois pour certains gros consommateurs avec baisse des besoins notamment pour la fabrication de la pâte à papier ou des panneaux.
  • Besoin en augmentation pour les centrales thermiques suite à l’évolution des normes de rejet pour celles utilisant le charbon par substitution totale ou partielle du charbon par de la biomasse, répondant ainsi aux enjeux de la COP 21.
Jeferco Jeferco  © - fotolia.com
Jeferco Jeferco  © - fotolia.com
  • Une demande attendue en pleine expansion en Europe
    • En 2014, les besoins en Europe s’élevaient à 18 800 000 Tonnes
      (dont 7 800 00 tonnes pour usage industriel).
       
  • Mais une production européenne insuffisante.
    • 5 000 000 tonnes ont été importées en 2012
    • 6 000 000 tonnes  ont été importées en 2014 en provenance essentiellement
      • du Canada et des USA pour 5 150 000 tonnes
      • de Russie  pour 950 000 tonnes ;

 

  • Cible clientèle
    • Centrales thermiques au charbon ;
    • Chaudières biomasses privées et/ou publiques ;
       
  • Privilégier
    • Une implantation locale la plus proche des gisements forestiers afin de limiter l’impact du transport de la matière première ;
    • Accès aux grands moyens de transport (voie ferrée et/ou voies fluviales) pour assurer l’évacuation des granulés en grande quantité pour les gros clients.
       
  • Le granulé bois de par ses caractéristiques (PCI stable, cendre faible, etc.) est une bonne réponse aux enjeux du bois-énergie.

 

 

Jeferco Jeferco  © - fotolia.com