Une démarche innovante

Un projet tourné vers l’avenir

 

La future usine de fabrication de granulés d’ANOR s’inscrit pleinement dans la politique de UN-2030-Agenda-looks-to-end-world-hunger-poverty-i

Développement Durable initiée à l’échelle mondiale. Grâce notamment à un bilan carbone

neutre et à la création d’emplois qui accompagne l’implantation de cette unité de production, le projet répond parfaitement aux objectifs fixés par la COP 21 et plus récemment par l’Agenda France 2030 engagé  au niveau national les 6 et 7 juin 2016.

 

Il va ainsi contribuer à faire entrer l’Avesnois dans la 3ème révolution industrielle en assurant un développement économique du territoire respectueux de l’environnement.

 

Le granulé en substitution des énergies fossiles

 

Biomass.

 

La valorisation énergétique du granulé bois dans les grosses chaudières des industriels est une alternative qui présente de nombreux avantages.

 

 

Outre la réduction des gaz à effet de serre, elle assure la diminution de la dépendance aux énergies fossiles comme le charbon ou le fioul.

Par ailleurs, le bois est une des énergies les plus compétitives du marché. Les besoins des centrales thermiques sont ainsi en constante augmentation ces dernières années par substitution du charbon par le granulé bois.

 

 

L’utilisation du bois de recyclage, un process breveté

 

Le bois de recyclage, de classes A et B peut entrer, en complément du bois vert, dans la fabrication des granulés. Ceux-ci  sont en effet utilisables dans les chaudières industrielles équipées d’un système éprouvé de traitement des fumées.

L’utilisation du bois de recyclage permet d’ajuster les besoins en approvisionnement en bois verts.

Le process de fabrication développé par JEFERCO PELLETS permettra d’adapter la composition de ses granulés aux besoins des industriels.